Réunion du 17 mai 2006 à la Mairie

mercredi 31 mai 2006
par  André Lanxade

COMPTE RENDU DE L’ENTRETIEN EN MAIRIE DE SCEAUX DU 17 MAI 2006

Le président de l’association Sceaux Marne Musiciens, André Lanxade et les deux vice-présidents Antony Chambon et Jean Charvoz, ont été reçus par Monsieur le maire de Sceaux, M. Philippe Laurent, le 17 mai dernier. L’entretien s’est déroulé en présence de M. Oheix, premier adjoint au maire et M. Simmonet, directeur des services techniques de la ville.

Cette rencontre faisait suite à la lettre adressée au maire le 11 avril 2006 par le président de l’ASMM pour attirer son attention sur les principales préoccupations des adhérents de l’association exprimées lors de l’assemblée générale de janvier 2006.

Au cours de la première partie de l’entretien, M le maire s’est attaché scrupuleusement à aborder et répondre aux différents sujets évoqués par votre président dans sa lettre.

Sur le premier point, l’état d’avancement du dossier de rénovation et d’extension du lycée Florian, M. Laurent a indiqué que la prochaine étape sera le choix du maître d’œuvre sur les quatre projets présentés. Le jury auquel participeront M. le maire et Mme Chantal Brault, adjointe au maire, conseiller régional, doit se réunir le 7 juin prochain, pour établir un classement des projets en compétition. Le conseil régional doit ensuite délibérer sur ce choix pour retenir le lauréat. Avant que les travaux ne commencent, un délai d’un an environ est nécessaire pour la mise au point du projet et le déroulement de la procédure du permis de construire.

Convaincu que ce projet valorisera le quartier, M. le maire nous a proposé d’organiser une réunion de quartier en octobre prochain pour la présentation du projet en présence du maître d’œuvre.

Sur la question des travaux d’enfouissement des réseaux, M. Laurent a noté que la réalisation de ces travaux avait été interrompue depuis quelques mois dans le quartier, comme ailleurs dans le reste de la ville, à la suite de différends administratifs en cours de règlement avec la préfecture. La reprise des travaux en 2006 concernera en premier lieu la rue Berlioz, puis la rue de Bagneux ; les travaux commenceront à l’automne pour se terminer au printemps.

Sur le troisième point concernant la circulation et le stationnement dans le quartier, nos interlocuteurs se sont montrés très ouverts à trouver des solutions consensuelles qui passent par la concertation et le pragmatisme.

Face au développement important du stationnement sauvage dans notre quartier, qui sert de parking notamment aux usagers de la RATP et d’Aéroport de Paris (Orly), M. Laurent s’est déclaré prêt à étudier toutes solutions du type zone verte comme à Bourg la Reine, zone payante avec abonnement annuel pour les riverains, ou autres. Il refuse de donner une suite favorable à notre demande de tolérance des services de police à l’égard des riverains garés sur leur entrée charretière, le code de la route l’interdisant. Il accepte le principe de notre demande de matérialisation des entrées de parkings et de garages associée à une campagne de marquage des places en blanc. Dans l’immédiat, la matérialisation en jaune des entrées carrossables sera effectuée rue Mozart.

Pour ce qui concerne la rue J.J. MOURET, M. le Maire a confirmé la réalisation d’ici l’été des travaux de marquage au sol permettant d’organiser le stationnement en matérialisant de manière précise les emplacements autorisés tout en permettant la circulation des autobus (voir le plan en fin de bulletin).

En matière de circulation, l’objectif de la municipalité étant la réduction de la vitesse, le principe du classement administratif en zone 30 de tous les quartiers de la ville est envisagé. A l’issue de la discussion avec nos interlocuteurs, la proposition nous est faite d’étudier le classement administratif du quartier en zone 30, de traiter de manière particulière (pavement, barre de franchissement) toutes les entrées de rues qui débouchent sur l’avenue Clemenceau (rue de la Marne, rue Saint-Saëns....) et de mettre en place des coussins berlinois en tant que de besoin.

Dans la deuxième partie de cet entretien d’une durée de deux heures, M. le maire a précisé que les travaux sur la piscine seront financés par le contrat régional 2007-2012 et seront réalisés après 2008 et que le projet de tennis semi enterré rue de l’Yser est définitivement abandonné.

En ce qui concerne le complexe sportif de la rue Léo Delibes, la mairie envisage d’agrandir la salle de musculation du gymnase. A notre demande d’entretien et de rénovation des terrains en quick, M. le maire nous a annoncé son intention d’étudier la création d’un terrain d’aventures pour les enfants du centre de loisirs sur les terrains de basket et de volley inutilisés.

En ce qui concerne le triangle Albert 1er , le départ du garage Goualin est annoncé au 31 décembre 2006 ; M. le maire envisage de créer un périmètre d’études en vue de la création d’une ZAC, avec l’objectif d’engager la maison de l’enfance, si possible avant le 1er janvier 2008.

A la fin de cet entretien, le président de l’ ASMM a annoncé à M. le maire la date de notre apéritif de printemps, qui aura lieu cette année le samedi 17 juin, en l’invitant à nous rejoindre pour partager avec nous tous ce moment d’amitié.


Navigation

Articles de la rubrique