En janvier

lundi 22 janvier 2007
par  webmestre

Taille et plantation

Dans un bon mois, vous allez commencer la taille de tous vos rosiers, sauf ceux qui ne fleurissent qu’une seule fois, très tôt en saison.

Il est temps de tailler arbustes à petits fruits. Coupez les tiges de plus de 5 ans des groseilliers. Eliminez également les rameaux qui se croisent ou qui se gênent. Raccourcissez les plus jeunes rameaux au-dessus d’un œil orienté vers l’extérieur pour qu’ils se ramifient. Si vous ne l’avez pas fait à l’automne, après la récolte, taillez les framboisiers remontants. Coupez à la base les tiges sèches et les extrémités de celles qui ont porté des fruits en hauteur. Terminez la plantation des arbres fruitiers. Si vous ne pouvez pas le faire parce qu’il gèle ou qu’il neige, mettez-les en jauge, dès réception, dans de la tourbe, ou, plus simplement, dans un hangar ou un cellier, recouverts de tourbe humide pour que les racines ne sèchent pas.

Le jardin sommeille, les hellébores développent leurs subtiles corolles.

Les vivaces en dormance se cachent sous la terre gelée, seule, la rose de noël y fleurit pendant des mois. Helleborus niger, la rose de noël, le plus connu des hellébores est aussi le plus capricieux du genre. Les acheter en janvier permet de choisir les couleurs. Les installer à mi-ombre, dans une terre fraîche, lourde, bien drainée, neutre, bien que les variétés d’Orient supportent un sol légèrement acide. Leur apporter un bon compost. Arrosez régulièrement, même lorsque la plante est adulte. Pour avoir une floraison précoce, abritez les plantes sous une cloche de verre ou de plastique légèrement surélevée.

La neige et les plantes

Ne vous inquiétez pas si la neige blanchit votre jardin, elle apporte de bons éléments nutritifs aux plantes. Profitez du spectacle en toute quiétude. Toutefois, secouez la neige qui recouvre les beaux feuillages persistants, comme le camellia. Car la neige peut brûler ces feuillages.

Dès janvier, nos rêves de printemps fleurissent en couleurs
Rêvons au printemps, bien que le calendrier nous précise que nous sommes encore en hiver. Petits et discrets, les bulbes précoces sont de vrais trésors qui s’épanouissent sous le givre et la neige, souvent en grande colonie car ils se naturalisent facilement.